Le yield management en hôtellerie

Le yield management vous permet d’améliorer le chiffre d’affaires jusqu’à 7%, en ajustant les prix en fonction de la demande.

En quoi consiste le yield management en hôtellerie ?

Cette pratique consiste à jouer sur une certaine quantité de variables afin d’améliorer le chiffre d’affaires ainsi que les marges générées par l’hôtel. L’offre évolue en fonction de l’étude de la demande.

La variable d’ajustement la plus utilisée en hôtellerie est le prix de la chambre, mais le yield management permet également de jouer sur d’autres leviers tels que : les canaux de distribution, certains segments de clientèle, les conditions commerciales, etc…

L’hôtellerie correspond aux critères essentiels demandés pour la mise en œuvre du yield management :

  • Un processus de réservation afin d’anticiper la demande
  • Des produits périssables et non stockables : une chambre inoccupée ne génère aucun revenu
  • Une clientèle segmentée
  • Une concurrence accrue demandant des efforts importants pour obtenir des parts de marché
  • Une offre tarifaire variée afin de répondre à la demande de la clientèle
 

De plus, l’hôtellerie est l’un des secteurs où le yield management est le plus utilisé car ce secteur est appelé à se développer fortement dans les prochaines années. En effet, le nombre d’établissements hôteliers est en constante augmentation, avec une concentration autour des chaînes qui souhaitent, de façon bien légitime, rentabiliser leurs investissements tout en répondant aux besoins de leur clientèle.

Le yield management permet de même au consommateur de trouver les meilleures opportunités en matière de prix, son objectif étant de permettre une augmentation des profits liée à la vente du bon service au bon client, au bon prix et au bon moment. La mise en place du yield management permet d’améliorer de 3 à 7 % le chiffre d’affaires d’un établissement hôtelier dans un contexte où la notion de temps réel est de plus en plus présente et les données communiquées de plus en plus nombreuses.

Comment adapter sa tarification par rapport au yield management ?

Il est important de comprendre que le yield management permet aux hôteliers de maximiser le montant de leurs revenus, ils peuvent en gagner à partir d’un nombre limité de chambres qui doivent être vendues à une date ou sur une période donnée (une journée, une semaine, un mois…).

Si l’on considère que votre hôtel dispose d’un nombre fixe de chambres et de différents segments de clientèle (voyageurs de loisirs, d’affaires…) qui sont disposés à payer des prix différents, vous devez alors vous concentrer sur le contrôle stratégique de votre inventaire pour vendre vos chambres aux bons clients, au moment et au prix qui conviennent. 

 

Voici un exemple de tarification que l’on pourrait donner : si un hôtel est situé face à la mer, lorsque les beaux jours et les vacances d’été arrivent, celui-ci pourra mettre en place une stratégie qui consistera à augmenter les tarifs de ses chambres sur cette période par rapport aux mois précédents ou suivants. La clé est donc d’utiliser vos données pour comprendre vos différents segments de clientèle et la façon dont ceux-ci réagissent à vos tarifs, et de combiner ces données avec la demande saisonnière. Il est connu par exemple que les voyageurs d’affaires sont généralement moins sensibles aux variations de tarifs que les voyageurs de loisirs.

Voici un second exemple un peu plus concret : vous vendez vos chambres doubles à 65€ toute l’année. Si votre taux d’occupation est inférieur à 30%, vous les mettrez à 55€, et s’il est supérieur à 80%, les chambres seront à 100€. Par ailleurs, si le taux d’occupation est entre 60 et 80%, vous pouvez vendre vos chambres doubles à 85€.

Il est donc essentiel de bien analyser l’éventail d’activités de votre hôtel afin d’établir de meilleures prévisions et des stratégies tarifaires plus structurées.

 

La saisonnalité, les événements spéciaux et la forte demande peuvent permettre aux hôtels de modifier leurs tarifs afin d’augmenter leurs revenus. Encore une fois, l’idée n’est pas simplement d’augmenter les tarifs ou le taux d’occupation, mais plutôt d’analyser vos différents segments afin de pouvoir attirer le bon client au bon moment. Par exemple, un voyageur d’affaires qui réserve normalement pendant la semaine sera probablement indifférent aux offres promotionnelles qui s’appliquent à certains week-ends ou vacances. À l’inverse, les voyageurs de loisirs pour qui les tarifs constituent un facteur important peuvent être attirés par des remises sur plusieurs nuitées et par des promotions saisonnières.

Ainsi, vous pouvez appliquer par exemple des tarifs spéciaux sur les séjours de plusieurs nuits, des forfaits ou des excursions (comme par exemple pour la Saint-Valentin)…

 

Les limites du yield management en hôtellerie

Avec la démocratisation de l’utilisation d’internet dans le secteur touristique, cette pratique devient de plus en plus complexe et prend en compte non seulement l’évolution des prix mais aussi l’évolution de la satisfaction client. Or cette satisfaction est dorénavant visible de tous et n’est pas toujours positive pour tous les établissements.

En outre, la mise en place d’une technique de yield management efficace engendre des coûts importants et il faut ensuite attendre un certain moment avant d’obtenir des prévisions assez fiables.

Enfin, l’évolution constante des tarifs complique le processus d’achat des usagers et futurs clients et les oblige à réaliser de nombreuses comparaisons avant de faire leur choix. Pour les entreprises de l’industrie hôtelière, ce système de tarification flexible peut à terme nuire à leur image en créant un sentiment d’injustice chez les clients.

 

Quelques logiciels qui servent à faire du yield management

  • Atomize : un système de revenue management et de tarification automatique pensé pour maximiser les revenus des hôtels. Il transforme votre performance en optimisant vos prix en temps réel, et ce, jusqu’à 365 jours à l’avance. Tirez le meilleur profit de l’intelligence artificielle et allez au-delà des saisies manuelles et des tactiques fondées sur des règles. 
  • RoomPriceGenie : logiciel de tarification dynamique entièrement automatisé pour les petits et moyens hôtels. Conçu pour être simple à utiliser pour les non-experts, mais avec la flexibilité pour ceux qui ont plus d’expérience, RoomPriceGenie se concentre sur la facturation du juste prix pour vos chambres.
 

Quelques articles intéressants sur le sujet avec des exemples concrets

Vous rénovez votre établissement ?

SERFI vous accompagne de A à Z.

Vous souhaitez être conseillé dans votre projet, recevoir un devis ou avoir plus d’informations sur nos produits ?

Remplissez le formulaire en cliquant sur le bouton ci-dessous et nous vous recontacterons.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.