Guide de la rentabilité d'un hôtel

La rentabilité est le rapport entre un revenu obtenu ou prévu et les ressources employées pour l’obtenir. En d’autres termes, si les revenus versés à l’entreprise sont supérieurs ou égaux aux charges de votre établissement, celui-ci sera rentable. Pour savoir comment calculer la rentabilité et connaître comment fonctionne la rentabilité pour un hôtel, suivez notre guide spécialement conçu pour vous.

Les questions qu'il faut se poser :

Comment calculer la rentabilité d'un hôtel ?

Il est important de mesurer la rentabilité de son hôtel car, si votre rentabilité est bonne, cela va permettre la pérennité de votre hôtel, vous aurez donc assez d’argent pour continuer à faire fonctionner correctement votre établissement. De plus, si la rentabilité de votre entreprise est bonne, vous allez pouvoir réinvestir les bénéfice dans votre activité ce qui va vous permettre d’améliorer la croissance de votre entreprise.

1. Se poser les bonnes questions

Pour calculer la rentabilité de son hôtel, de nombreux paramètres sont à prendre en compte et à explorer. Vous devez alors vous poser les bonnes questions concernant ces paramètres afin de commencer votre analyse :

  • Le personnel
  • La clientèle
  • Le remplissage
  • Les forces et les faiblesses
  • Le prix de vente
  • Le stock
  • Le loyer 
  • Les charges

2. Analyser les chiffres de rentabilité de l'hôtel

L’analyse des chiffres va être très denses car elle va devoir être réalisée parfaitement. Vous devez obligatoirement être aidé par un expert-comptable afin qu’il vous guide dans les démarches. Ce qui vous intéresse ici : trouver les possibilités de la meilleure rentabilité possible. 

3. Le seuil de rentabilité

Pour réaliser l’analyse de sa rentabilité, on va utiliser un indicateur clé : le seuil de rentabilité. Pour se faire, vous devez prendre le chiffre d’affaires de votre hôtel et en déduire toutes les charges (fixes et variables).

Les charges variables correspondent à l’ensemble des coûts liés à l’activités de votre entreprise. Par exemple, les matières premières et la main d’oeuvres sont des charges variables. Les charges fixes de votre entreprise correspondent à l’ensemble des charges indépendantes au niveau de l’activité. Par exemple, les amortissements ou le loyer sont des charges fixes.

Le calcul du seuil de rentabilité est simple : Chiffre d’affaires – Charges fixes – Charges variables.

Si le résultat de ce calcul est positif, alors votre entreprise est rentable ce qui veut dire que les revenus sont supérieurs aux dépenses. Dans ce cas, vous avez la possibilité d’essayer d’optimiser cette rentabilité afin qu’elle soit encore meilleure.

Si le résultat de ce calcul est négatif, alors votre hôtel n’est pas rentable car les charges de votre entreprise sont trop élevées par rapport au chiffre d’affaires généré. Vous devez alors en trouver les causes et essayer de réduire certains coûts.

4. Le taux d'occupation

Le calcul du taux d’occupation est très important pour calculer la rentabilité de son hôtel. En effet, votre hôtel soit rentable, le seuil de taux d’occupation à respecter doit être supérieur à 50%. Le taux d’occupation correspond au nombre de chambres louées par rapport au total des chambres de l’hôtel.  Cet indicateur est indispensable pour la gestion d’un hôtel car il va analyser sa rentabilité en fonction des saisons et du personnel à mobiliser en temps réel.

Taux d’occupation = (Nombre de chambres occupées/Nombre total de chambres)*100

Cet indicateur doit être complété par un autre indicateur : Le RevPAR.

Comment calculer le RevPAR d'un hôtel ?

Le Revenu Per Available Room est un indicateur permettant de comparer plusieurs hôtel en fonction du revenu par chambres disponibles. cet indicateur va vous aider à définir la rentabilité de votre hôtel. Pour se faire, le RevPAR prend en compte le taux d’occupation de l’hôtel et le prix moyen par chambre.

Le calcul : Prix moyen par chambre * le taux d’occupation.

Le prix moyen se calcule en divisant le chiffre d’affaires global de votre hôtel par le nombre de chambres louées sur une période donnée. Un bon prix moyen évolue en finction du taux d’occupation.

Quels KPI pour piloter un hôtel ?

Pour l’industrie hôtellerie, les KPI sont des valeurs qui mesurent les performances d’un domaine particulier des opérations hôtelières. Les KPI permettent d’analyser et développer des améliorations significatives qui contribueront à augmenter les performances de votre établissement. Les KPI sont un indicateur de performance clé qui illustre comment une entreprise se comporte par rapport à ses objectifs fixés. 

En hôtellerie, les KPI a absolument utilisés sont :

  • Le tarif journalier moyen : c’est l’une des principales statistiques utilisées pour mesurer le tarif moyen par chambre occupée. Ce KPI vous permettra de mesurer un élément clé de la performance financière de votre hôtel. Ce KPI exclut toujours les chambres inoccupées afin de toujours avoir des chiffres représentatifs. Le calcul : chiffre d’affaires chambre / nombre de chambres vendues (occupées).
  • Le RevPAR
  • La durée moyenne de séjour : Cette mesure détermine la durée du séjour d’un occupant. Le résultat correspond à la durée moyenne de séjour de vos clients dans votre hôtel. Un résultat élevé est meilleur car il s’agit d’un indicateur de dépenses globales plus élevées. Le calcul : nombre total de nuitées occupées / nombre de réservations.
  • Le taux d’occupation
  • Les avis en ligne : De nos jours, il est essentiel de consulter les avis en ligne. En suivant ces avis, vous allez connaitre les ressentis des clients sur ce qui est bien et pas bien et pouvoir apporter des modifications nécessaires pour augmenter la satisfaction des clients.
  • Indice de type de chambre (ReRTI) : détermine si la vente de chambres de plus grande valeur contribue proportionnellement à l’inventaire de chaque type de chambre au RevPAR. Cet indicateur détermine quels types de chambres sont les plus rentables. Le calcul : % RevPAR total x nombre de type de chambre spécifique / % inventaire x nombre de type de chambre spécifique.
  • Indice de pénétration du marché : indicateur indispensable lors des calculs des KPI. Il va montrer la performance de votre hôtel par rapport à vos concurrents en termes d’industrie. Le calcul : % d’occupation de l’hôtel / % d’occupation du marché x 100.

Comment calculer les ratios en hôtellerie ?

Les ratios dans la gestion hôtelière correspondent aux indicateurs utilisés : le taux d’occupation, le prix moyen par chambre, le RevPAR, les charges fixes et variables ou encore la durée moyenne du séjour. D’autres ratios sont également pris en compte :

  • Les charges liées au personnel (rendement par employés)
  • Le taux de captage petit déjeuner (taux de personnes à la nuitée qui prend un petit déjeuner au sein de l’établissement)
  • Le taux d’inoccupation (calcul : (nombre de chambre non louées dans le mois / le nombre de chambres disponibles)* 100).

Pourquoi investir dans l'hôtellerie ?

Investir dans l’hôtellerie est devenu plus abordable d’auparavant. Le secteur se porte très bien et reste dynamique malgré les problèmes rencontrés lors de la pandémie mondiale.

Investir dans ce secteur offre des avantages comme par exemple des perspectives de croissance attractives et des rendements élevés, des actifs au sein desquels les investissements sont réalisés sont gérés par des sociétés de gestion spécialisées qui offrent un bon rapport qualité/entretien du bien ou encore l’acquisition de connaissances dans le domaine. 

Toutefois, vous devez impérativement analyser les risques et menaces au préalable afin d’être compétent et prêt en cas de problème. Gardez à l’esprit qu’il s’agit d’un investissement sur le long terme.

Quels sont les pièges à éviter ?

Pour éviter d’avoir une rentabilité mauvaise, il faut souvent anticiper les pièges auxquels on peut faire face. Par exemple, les coûts des élevés des opérateurs de voyage en ligne ou la difficulté à obtenir des financement de grèves peuvent vous fragiliser. Pour remédier à ces problèmes, vous ne devez pas rester passif, vous devez agir : valorisez et diversifiez vos offres, vous devez être actif sur internet afin de commercialiser vos offres hôtelières.

Quel budget pour la reprise d'un hôtel ?

Pour la reprise d’un hôtel, vous devez prendre en compte ces différents investissements :

  • Le fonds de commerce : le prix, les droits d’enregistrements, les honoraires des intermédiaires (avocats, expert-comptables, …), les frais liés à la création d’une société (en fonction de votre cas).
  • Les murs : le prix, les frais de notaire, les honoraires (avocats, agents immobiliers, …)
  • Les titres d’une société détenant les murs ou le fonds : les prix des titres, le remboursement des comptes courants des anciens associés, les droits d’enregistrement en fonction du type de société achetée et les honoraires des intermédiaires (avocats, agent immobilier).
  • Les travaux
  • Les matériaux : le mobilier doit être changé environ tous les 10 ans.

Le budget de la reprise d’un hôtel dépendra également de la catégorie de votre hôtel : en fonction de ses étoiles. Le budget peut varier et doit être calculer pour chaque cas. Un budget prévisionnel peut être effectué afin de clarifier ses idées.

Est-il possible d'acheter une chambre d'hôtel ?

Aujourd’hui, il est possible d’investir dans une chambre d’hôtel. Bien qu’un investissement dans une chambre d’hôtel diffère d’un investissement immobilier standard, l’investissement dans les chambres d’hôtel est particulièrement attrayant et suscite de plus en plus d’intérêts depuis plusieurs années : une demande massive de la part de tous les types d’investisseurs sur le marché de l’immobilier hôtelier se fait constater car ils le voient comme un moyen d’élargir leur portefeuille, de générer des rendements élevés et stables, et de ne pas avoir à dépenser d’énormes quantités d’énergie pour obtenir ces rendements.
La propriété d’hôtels était autrefois un privilège réservé aux millionnaires, mais ce type d’investissement lucratif s’est démocratisé et est accessible à tous, quel que soit le budget.

Pour plus d’informations : Comment investir dans une chambre d’hôtel ?

Vous rénovez votre établissement ?

SERFI vous accompagne de A à Z.

Vous souhaitez être conseillé dans votre projet, recevoir un devis ou avoir
plus d’informations sur nos produits ?

Remplissez le formulaire en cliquant sur le bouton ci-dessous et nous vous recontacterons.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.