Comment réduire les coûts dans un hôtel ?

Il est naturel de se demander comment réduire les coûts dans un hôtel. En effet, la gestion financière d’un établissement d’hébergement peut présenter de nombreux défis. Aux frais courants viennent parfois s’ajouter des dépenses de toutes sortes. Certaines sont prévisibles… mais d’autres peuvent surprendre.

Dès lors, il est important d’optimiser son budget. De limiter les frais pour ne pas risquer l’endettement. Dans les lignes à venir, nous vous proposons quelques conseils pour rééquilibrer au mieux la balance comptable.

Bien sûr, chacun est invité à suivre les recommandations de son choix. Aussi, il peut exister d’autres stratégies. Mais dans tous les cas, ces techniques ont déjà fait leurs preuves. Voici ce que nous vous proposons.

1. Optimiser la composition du personnel

Assurer une répartition pertinente des ressources humaines apparaît vraiment comme une nécessité si l’on veut réduire ses coûts. Attention, nous ne sommes pas en train de valoriser les licenciements. Il peut simplement s’agir de ne pas engager des « extras » inutilement, par exemple. Pour ce faire, il est important de bien organiser son équipe, selon les principes suivants :

  • Les doublons, autrement dit les employés qui doivent réaliser la même tâche alors qu’une seule personne suffit, pèsent sur le budget.
  • Une bonne formation est cruciale. Cela permet de gagner du temps. On ne peut jamais garantir l’efficacité du personnel, certes. Mais une bonne préparation augmente les chances d’avoir une équipe performante. Ainsi, en principe, il y a moins de personnel à engager.
  • Une approche trop « multi-tâches » s’avère souvent contre-productive. Mieux vaut spécialiser les membres du personnel, pour qu’ils s’améliorent rapidement dans leur domaine.

2. Surveiller les « petites dépenses »

Cela s’applique à d’autres domaines de l’existence, mais il faut se montrer attentif aux petits montants. Structurer son budget suppose une forme de « micro-gestion ». Chaque serviette à racheter, chaque aliment gaspillé (si votre hôtel propose un service de restauration), chaque source d’énergie sollicitée sans raison peut venir gonfler la facture.

Bien sûr, dans certains cas, la situation échappe au contrôle des employés. Il est difficile d’éviter la moindre dépense inutile. Mais il ne faut pas oublier de prendre en compte les détails.

Une comptabilité solide, tenue en continu, permet de juguler au mieux les effets de certaines dépenses. C’est un levier capital pour réagir rapidement et limiter les coûts manifestement inutiles. D’ailleurs, il n’est pas nécessaire de tout numériser… mais en l’occurrence, un espace informatique reste la solution la plus ingénieuse.

3. Équiper intelligemment l’établissement

Porter son choix sur le bon matériel et les infrastructures adaptées n’est pas toujours facile. Mais il est important de bien réfléchir à cet aspect. En sélectionnant judicieusement ses acquisitions, on peut considérablement réduire ses coûts tout en offrant un environnement agréable à la clientèle.

Voici quelques conseils que nous pouvons vous donner en termes d’équipement :

  • Les responsables des lieux d’hébergement se tournent de plus en plus vers un système d’éclairage automatique. Cela fait forcément une différence sur le plan de la consommation énergétique. Il est difficile de surveiller chaque client(e) pour savoir s’il a éteint la lumière de sa chambre ou de ses toilettes. D’ailleurs, ce n’est pas très recommandé. Un système d’extinction automatique permet de réguler ce type de situations.
  • Bien que nécessitant un investissement conséquent, les clés sous forme de cartes permettent des économies sur le long terme. Grâce à elles, il n’est plus question de devoir investir dans un double… ou pire, de refaire toutes les serrures.
  • Si vous proposez un service de restauration, il est judicieux de moderniser les cuisines. Les technologies récentes permettent d’économiser de l’énergie. Les risques d’accidents ou de sinistres (incendies, inondations…) sont limités par la même occasion.

4. Garder les mêmes partenaires, quand c’est possible

Le partenariat joue parfois un rôle crucial dans la gestion d’un hôtel. Il peut s’agir de conclure un accord avec une compagnie de taxi. De proposer un guide touristique particulier aux clients. Concernant l’entretien de l’établissement, il y a souvent des intervenants extérieurs à solliciter, pour des opérations de plomberie ou de maintenance électrique qui dépassent les compétences du personnel en place.

C’est pourquoi nous vous recommandons de vous assurer un réseau fixe. Ou du moins, le plus fixe possible. Cela présente plusieurs avantages :

  • On limite les risques d’un mauvais service, en optant pour une compagnie en laquelle on place sa confiance. Ainsi, on réduit ses coûts en évitant au mieux les frais inattendus.
  • Dans certains cas – ce n’est pas automatique – on peut profiter d’un programme de fidélité. Ou tout simplement de petits gestes ponctuels…
  • La coordination est plus fluide, plus évidente lorsqu’on collabore régulièrement avec les mêmes prestataires. Ainsi, les employés ne perdent pas de temps à chercher une solution ou à tout organiser à nouveau parce que les intervenants ne connaissent pas l’établissement.

Réduire les coûts dans un hôtel : notre bilan

Vous l’aurez compris, les possibilités sont multiples quand il s’agit de limiter ses frais en hôtellerie. Parfois, malgré tous les efforts fournis, certaines factures débordent. Mais il ne s’agit pas d’atteindre la perfection. Plutôt, nous vous conseillons d’établir un modèle solide, qui permet d’anticiper au mieux les situations difficiles.

Cela passe notamment par une gestion optimale du personnel, une comptabilité minutieuse, un choix raisonnable et raisonné de l’équipement et la mise en place d’un bon réseau de partenaires. Pour le reste, nous vous invitons à développer vos propres approches. Chaque hôtel a ses particularités. L’important, selon nous, est d’atteindre un équilibre entre les besoins humains et les nécessités financières.

Ainsi, vous offrez un environnement agréable à la clientèle tout en évitant de basculer dans le rouge. Cela demande de l’entraînement, et quelques ajustements au gré du parcours, mais il est sûr qu’une bonne gestion des ressources, qu’elles soient matérielles ou humaines apparaît comme le meilleur moyen de réduire ses coûts.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.