Qu'est-ce que le TREVPAR ?

Si vous travaillez dans l’hôtellerie, alors le TREVPAR est un outil utile que vous pouvez utiliser pour booster vos performances. Il s’intègre à la gestion des recettes et grâce à lui vous pouvez calculer le revenu total par chambre disponible de votre établissement. Nous vous expliquons dans cet article comment l’utiliser ainsi que ses avantages.

La définition du TREVPAR

En anglais, le TREVPAR signifie Total Revenue per Available Room. Il est possible de le traduire par revenus totaux nets par chambre disponible. Similaire et à la fois différent du REVPAR, il prend  en compte toutes les dépenses annexes des occupants par chambre en plus du prix même de la chambre.

Selon votre offre, il est tout à fait possible d’obtenir un REVPAR plus bas qu’un autre établissement similaire au vôtre tout en ayant un TREVPAR supérieur à ce même lieu. Cela signifie que vous gérez mieux la promotion de vos services annexes et donc que ces revenus-la sont importants dans votre chiffre d’affaires.

Par conséquent, le TREVPAR est un bon indicateur de la valeur réelle du séjour des voyageurs qui vont loger dans votre hôtel, gîte ou auberge. Il permet de quantifier l’efficacité de vos services proposés dans votre établissement.

Comment calculer le TREVPAR ?

Si vous désirez calculer votre TREVPAR, vous devez en amont connaître votre chiffre d’affaires total ainsi que le nombre de chambres disponibles. Pour cela, choisissez une période en particulier afin d’obtenir un résultat le plus précis possible. Dans le chiffre d’affaires total, il y a celui de l’hébergement, du petit-déjeuner, du bar, du restaurant, du spa, du parking, des activités et de tous les services que vous proposez à vos clients. Vous devez maintenant faire le calcul suivant :

TREVPAR = CA total / nombre de chambres disponibles

En effectuant régulièrement ce calcul, vous pourrez remarquer des variations dans le résultat que vous obtenez, notamment en fonction de la saisonnalité et de vos actions pour promouvoir vos services. Par définition, si votre TREVPAR augmente, cela signifie que soit votre taux d’occupation augmente, soit vos revenus moyens augmentent, soit les deux augmentent.

Pour trouver ce qui influence cette variation, le plus simple est de mettre à plat votre calcul et voir période après période où il y a des différences. Ensuite, regardez quelles actions ont été prises à ces mêmes périodes pour établir un lien entre les deux.

Pourquoi utiliser le TREVPAR ?

Il est important de considérer le TREVPAR comme un indicateur pour analyser la rentabilité de votre établissement. En apprenant à l’utiliser, vous pourrez trouver et mettre en place des actions ou adapter votre offre et vos tarifs pour augmenter vos revenus.

1. Analyser les préférences de votre clientèle

Puisque le TREVPAR comprend votre chiffre d’affaires total, donc de toutes vos sources de revenus, alors c’est un bon indicateur de ce qui plaît ou non à vos clients. Vous pourrez étudier l’impact de vos services sur une période donnée et voir s’ils augmentent ou non votre revenu. Si vous avez un REVPAR inférieur à votre TREVPAR, cela prouve que vos services sont appréciés. À l’inverse, il sera intéressant d’évaluer le montant que vous consacrez pour la mise en place et la promotion de vos services vis-à-vis de ce qu’ils vous rapportent.

2. Mesurer l’impact des services que vous proposez

Grâce au TREVPAR, vous allez pouvoir trouver une façon efficace d’ajuster votre offre. Tout au long du développement de vos services, vous pouvez en mesurer l’impact en calculant la variation de votre chiffre d’affaires total. Pour que ce résultat soit exploitable, il faut que votre taux d’occupation, et donc le nombre de vos chambres disponibles, reste constant. Si ce n’est pas le cas, cela peut signifier que votre stratégie vis-à-vis de vos services porte déjà ses fruits et attire de nouveaux clients, mais pour en être sûr il faudra vérifier que votre CA total évolue en conséquence.

3. Optimiser votre chiffre d’affaires

Une fois que vous avez calculé votre TREVPAR, vous pourrez essayer de trouver comment l’augmenter. Il y a deux possibilités, soit améliorer votre taux d’occupation soit votre revenu moyen. Pour cela, vous pouvez établir une stratégie efficace pour promouvoir votre établissement et attirer plus de clients ou pour inciter vos clients à davantage faire appel à vos services annexes en plus de la réservation de l’une de vos chambres. Dans tous les cas, il est primordial de définir quelle est votre cible, d’apprendre à la connaître et de lui proposer un séjour et des prestations qui lui plairont.

4. Se démarquer de la concurrence

Vous pouvez utiliser le TREVPAR pour concurrencer les hôtels, gîtes, auberges ou autres établissements d’accueil autour de vous. Il vous aidera à déterminer quelles sont les opportunités qui peuvent être lucratives pour votre activité et notamment faire démarquer votre offre. Quand votre concurrent à un TREVPAR plus élevé que le vôtre, il vous faut comprendre pourquoi. S’il propose les mêmes services que vous à un prix différent ou bien qu’il affiche toujours complet tandis que vous non, alors ce sont deux bonnes pistes à aborder. Il est également possible d’utiliser le TREVPAR pour comparer plusieurs hôtels que vous gérez afin d’en adapter les services pour ceux les moins rentables.

Les limites du TREVPAR

Même si calculer le TREVPAR de votre établissement hôtelier est très intéressant pour la gestion de vos revenus et de vos services, cela reste tout de même un indicateur qu’il faut bien apprendre à utiliser. À chaque nouvelle action de votre part, vous devrez faire attention à bien la prendre en compte pour comprendre son impact sur votre calcul. Il faut aussi s’interroger sur la saisonnalité puisqu’en haute ou basse saison votre cible peut être différente ou bien davantage influencée par la concurrence.

Une limite au TREVPAR est que vos frais ne sont pas intégrés au calcul. Par conséquent, si vous essayez de développer vos services pour obtenir un CA total plus important sans forcément chercher un impact sur votre taux d’occupation, alors peut-être que plus de vos clients feront appel à vos services annexes, mais vous allez également devoir dépenser plus d’argent.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.