Aucun contenu trouvé pour cette URL. Quels sont les principaux polluants dans les hôtels ?

Quels sont les principaux polluants dans les hôtels ?

Dans une enquête réalisée par Wellness In Hotel, 90 % des directeurs du bien-être ont indiqué que la qualité de l’air dans les hôtels est très importante pour leurs clients, mais seulement 47 % des hôteliers ont mis en place un système de contrôle de la qualité de l’air. Ainsi, on se rend compte que la pollution de l’air intérieur dans le milieu de l’hôtellerie est une thématique souvent négligée.

Dans cet article, nous vous détaillerons quels sont les principaux polluants dans les hôtels et résidences de tourisme. Nous vous expliquerons également comment remédier à cette problématique.

Trois types de polluants dans les chambres d'hôtel

Il existe trois types de pollution que l’on peut trouver dans une chambre d’hôtel. Nous allons vous raconter comment les distinguer.

Les polluants chimiques néfastes

Les polluants chimiques tels que le formaldéhyde, le monoxyde de carbone et le NO2 sont des exemples du premier type. Tous ces produits chimiques ont une influence néfaste sur la santé des visiteurs et donc sur leur sommeil. Le CO2 a également un impact sur les capacités intellectuelles, en les diminuant lorsque ce gaz est en excès. Selon une recherche danoise, le client aura un sommeil plus réparateur et s’endormira plus facilement dans un environnement à faible taux de CO2.

Les polluants physiques : les particules fines

Le deuxième type de pollution est physique, il s’agit des particules fines. Les particules fines sont produites par la circulation mais également par les matériaux et les activités humaines.

Les actions de ménage ne produisent pas des particules fines en soi. Mais, elles contribuent à la remise en suspension des particules fines dans l’air.

Les polluants biologiques : spores et insectes

Enfin, le troisième polluant dans les chambres d’hôtel est souvent le seul qui est vraiment pris en compte. Il est de type biologique. Concrètement, il s’agit des organismes vivants présents dans les chambres, de taille microscopique. Les acariens et les moisissures (spores et poisons) sont des exemples d’organismes qui se développent dans une faible humidité. Pour cette catégorie spécifique de polluants, le contrôle du taux d’humidité est le facteur le plus important.

Comment lutter contre la pollution à l'intérieur des hôtels ?

Maintenant que nous avons identifié les différents types de polluants dans les hôtels, nous allons vous expliquer comment réduire cette présence néfaste. En effet, si dans un premier temps la pollution en milieu confiné peut ne pas se remarquer, elle peut créer de graves troubles lorsque les niveaux de pollutions augmentent brutalement. Certains polluants peuvent aussi être très rapidement mortels. C’est le cas du tristement célèbre monoxyde de carbone. Voici donc quelques pistes pour réduire la présence de polluants dans votre hôtel.

Le choix des matériaux de construction

Alors, c’est quelque chose qu’il faut penser en amont de la construction de votre hôtel. Ou alors, en amont d’une rénovation. Entourez-vous de professionnels compétents qui seront capables de vous fournir des matériaux de qualité, idéalement biosourcés.

Avec les normes incendie, vous êtes obligés d’ignifuger la majeure partie des meubles de votre hôtel. Néanmoins, si vous optez pour des meubles qui répondent aux normes mais de basse qualité, ils seront composés de nombreux polluants chimiques. Qu’ils relâcheront dans l’air intérieur de votre hôtel au fur et à mesure.

Cette même question se pose si vous réalisez des travaux d’isolation. Attention avec les isolants peu onéreux, comme les dérivés du pétrole (mousse expansée par exemple).

Amélioration de la ventilation

La ventilation n’agit pas directement sur la production de polluants, mais elle permet d’éviter leur prolifération, voire même de s’en débarrasser. C’est le cas notamment des polluants de type biologique (acariens, spores de moisissure).

Former le personnel de nettoyage

Enfin, dernier point clé pour réduire la pollution de votre hôtel, c’est la formation du personnel. Et prioritairement les équipes de nettoyage. Ces dernières sont en première ligne pour assurer les gestes dépolluants : aération, désinfection… Les former vous permet de vous prémunir contre de nombreux risques de pollution de l’air intérieur.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.